,,

le Creux de l’enfer - CENTRE D’ART CONTEMPORAIN

[ English ]

Johan Muyle

Nihil Obstat

du 13 octobre 2010 au 31 janvier 2011

12 diapositives disponibles:

Lancer le diaporama

  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • MySpace
  • Wikio
  • Blogmarks
  • Reddit
site internet de l’artiste : http://www.johanmuyle.com


- 13/10/2010 – 31/01/2011
- Vernissage le mardi 12/10/2010

Nihil Obstat

Johan Muyle IMG/flv/nihil_obstat.flv

A partir de la légende de saint Genès qui hante le Creux de l’enfer, un représentant éminent de l’art belge, Johan Muyle, en a transposé une autre, la légende de sainte Lucie. L’origine latine de ce nom provient de "lucilia", "lux", "lucis" c’est à dire "lumière", et engage une thématique en rapport à la saison de l’exposition, en automne-hiver, quand le site dispose de peu d’éclairage naturel. De l’obscurantisme du passé aux temps des lumières ou des lumières du passé à son obscurantisme contemporain, l’idée se retourne ici dans une temporalité réversible. Comme dans "Les Reines mortes" (1988-1989) ou avec "L’Impossibilité de régner" (1991), les créations de Johan Muyle célèbrent les rêves bafoués, l’espoir d’une humanité qui fonce tête baissée. L’adolescence valide l’âge des rêves, les aspirations d’une génération entière. Dans la pénombre somnanbulesque du centre d’art, harnachés tels des êtres bioniques costumés, de jeunes mannequins éclaireurs roulent sur l’artère du rez-de-chaussée, se cognent sur les obstacles rencontrés, sur l’envers du mythe et sa dure réalité. Ils n’en rebondissent pas moins, provoquant, dans un véritable oratorio contemporain, une situation inédite dont l’enjeu leur appartient.

Johan Muyle, dont la dernière exposition solo en France remonte à 1997 à la galerie de Paris, présente pour le Creux de l’enfer cette installation inédite de 2010. F.B. 2010

Biographie

JOHAN MUYLE  
- Johan MUYLE est né de parents flamands à Charleroi en 1956 et vit et travaille à Liège et Bruxelles. Il réalise principalement des sculptures d’assemblage mobiles et sonores. Il exprime également sa pensée singulière et poétique à travers l’affiche, l’objet, le dessin et la scénographie ou la photographie. Ses oeuvres posent un regard critique, poétiquement distancié sur la condition humaine, la radicalisation des religions, la disparition des utopies collectives et sur l’actualité.

Débuts

- Cette singularité alliant le carnavalesque, le macabre, l’humour et l’humanisme en fait un héritier et un représentant incontournable de l’art belge comme en témoignent sa participation à l’exposition « La Belgique visionnaire » placée sous le commissariat d’Harald Szeeman au Palais des Beaux Arts de Bruxelles en 2005 et l’acquisition de la sculpture monumentale « Het zwarte schaap – Hommage à James Ensor » par le Middelheim Museum d’Anvers en 2010. Johan MUYLE est également présent dans l’exposition « A.B.C. - Art belge contemporain » au Fresnoy (F) cet automne.

Enseignement

- Il a enseigné les pratiques contemporaines (sculptures et installations) entre 1994 et 2006 à l’Ecole supérieure des Beaux-arts de Valenciennes (F). Depuis 2006, il dirige l’atelier sculpture de L’Ecole nationale supérieure des arts visuels de la Cambre (B). Il expose dans des galeries privées ou des centres d’art publics situés en Belgique, en France, au Royaume-Uni, en Pologne, au Danemark et en Italie. Il a participe à des foires ou biennales internationales d’art contemporain (Sào-Paulo en 1998, Milan en 2001, Poznan 2010). Ses pièces sont présentes dans des collections publiques et privées européennes.

- De 1985 à 1994, Johan MUYLE produit principalement des sculptures d’assemblage animées qui ont été présentées dans des galeries et des foires internationales en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas et au Portugal.

Atelier

- Entre 1995 et 2004, il quitte l’univers des galeries privées pour travailler dans un nouvel atelier (avec une équipe d’assistants) sur des commandes publiques à caractère monumental. Il réalise principalement des installations composées de peintures monumentales animées réalisées avec la collaboration de peintres affichistes de Madras en Inde. Ces installations ont été présentées en Belgique, au Brésil, à Cuba, en France, en Italie et au Royaume-Uni.

De 2004 à 2010, Johan MUYLE a réactivé un travail individuel et la production de sculptures motorisées composées d’objets assemblés (objets récoltés lors de voyages, sur les marchés aux puces ou commandés via internet).

Aujourd’hui

- D’octobre 2010 à janvier 2011, Johan Muyle présentera de nouvelles productions au Centre d’Art contemporain du Creux de l’Enfer de Thiers (F).

 
Chercher
 
le Creux de l’enfer - info@creuxdelenfer.net - vallée des usines, 63300, Thiers, Fr, t. 00 33 4 73 80 26 56 - Site MH MarkIV 1.9.2d [11132]